Gouvernance éthique

L’éthique signifie aider, accompagner et réfléchir, de façon préventive, pour faire ce qui semble juste et approprié, en fonction de valeurs. C’est pourquoi, dans une organisation comme l’UPAC, l’éthique met l’accent sur des valeurs partagées pour guider les actions de l’organisation elle-même et de ses employés. Comme elle amène les individus à réfléchir à leurs actions et à leur responsabilité envers les autres, elle implique qu’en se basant sur des valeurs, on conduise une réflexion sur les conséquences de ses actes avant d’agir. L’éthique s’inscrit donc toujours dans une logique préventive.

À l’UPAC, nous nous appuyons principalement sur l’intégrité, la loyauté, le respect et la compétence; valeurs qui ont été reconfirmées à la suite d’une large consultation des employés, à l’automne 2022.

Les services visant le déploiement d'une culture et de comportements éthiques au sein de l’UPAC sont:
•    Service-conseil individuel et confidentiel
•    Service d’avis éthique 
•    Formation en éthique pour tous les nouveaux employés, civils ou policiers, incluant les gestionnaires
•    Conception et diffusion d’outils de sensibilisation
•    Présence sur plusieurs comités internes et externes
•    Évaluation des projets de recherche impliquant l’UPAC
 

Code d’éthique et de déontologie des administrateurs publics du Commissaire à la lutte contre la corruption

Le commissaire à la lutte contre la corruption et les commissaires associés se sont donné un Code d’éthique et de déontologie des adminstrateurs publics du Commissaire à la lutte contre la corruption respectant la Loi sur le ministère du Conseil exécutif (chapitre M-30) et les règles et principes édictés par le Règlement sur l’éthique et la déontologie des administrateurs publics (Décret 824-98 du 17 juin 1998, (1998) 130 G.O. II 3474).

Protégeons le Québec de la corruption

Logo de l'organisme
Dénoncez